fond superieur plantes comestibles

LED horticole : les plantes sauvages ont besoin de lumière

Les meilleurs livres sur les Plantes Comestibles

Découvrez tous les secrets des plantes comestibles grâce aux meilleurs ouvrages sélectionnés par notre équipe de botanistes

Voir notre sélection

Les plantes sont composées à plus de 95 % de carbone, d’oxygène et d’hydrogène ; trois éléments qu’elles extraient de l’air et de l’eau. Pour effectuer les transformations nécessaires à la production de ces éléments, les plantes utilisent le mécanisme de photosynthèse. Cette photosynthèse ne peut fonctionner sans lumière. Il lui faut même beaucoup de lumière pour être parfaitement efficace.

Les plantes ont normalement besoin de la lumière directe du soleil. Or, en fin d’hiver, lorsque les journées sont encore courtes et nuageuses, les plantes souffrent, les feuilles sont petites et les tiges s’allongent pour essayer de capter un peu de lumière.

C’est d’autant plus vrai pour les plants ou semis qui sont élevés en intérieur et la solution de les mettre près des fenêtres n’est pas forcément idéale, car ils sont alors exposés à des courants d’air ou des coups de chaleur derrière les vitres.

Que faire ?

La lumière artificielle est une alternative intéressante bien que méconnue. Dans le passé, cette technique a été utilisée avec de très bons résultats, mais entraînait une consommation électrique excessive.

Avec les progrès en matière d’éclairage, nous pouvons nous tourner de nouveau vers cette possibilité, en veillant à certains aspects pratiques qui permettront d’optimiser l’utilisation de la lumière par les plantes et donc de minimiser les coûts.

Le premier élément à prendre en compte est l’utilisation de la couleur. Ainsi, des jeunes plants auront besoin essentiellement de lumière rouge et d’un peu de bleu (idéalement 80 % de rouge, le reste en bleu).

Vient ensuite l’aspect déperdition de lumière : il faut privilégier les spots directionnels aux ampoules en forme de bulbe, afin que toute la lumière produite soit utilisée par vos plantes.

Quel matériel ?

On trouve aujourd’hui sur le marché des solutions toutes prêtes à bases de LED. Ces équipements offrent plusieurs avantages : les LED sont des lampes avec une très faible consommation, pouvant émettre une lumière colorée, présentant un encombrement réduit, ayant une très longue durée de vie et produisant peu de chaleur.

De plus, les panneaux ou ensembles de LED horticoles tout faits, comportent la proportion adéquate de LED rouges et bleus, sont compacts et faciles à installer. Leur alimentation électrique est généralement intégrée et protégée, ce qui peut être un élément sécurisant dans un cadre humide et lors des arrosages.

Comment le choisir et l’installer ?

Voici quelques conseils pour choisir vos LED horticole : la puissance est un facteur très important. En effet, il est recommandé d’utiliser une puissance de 15 watts pour une surface de 50×50 centimètres environ, pour les petits plants ou les semis. Pour des plantes plus grandes ou nécessitant plus de lumière, il vous faudra 30 watts pour la même surface.

Un élément à étudier, suivant l’emplacement envisagé, est le bruit que peut produire la ventilation active de certains panneaux bas de gamme.

Concernant la hauteur d’installation, la distance idéale est de 50 centimètres entre la lampe et les plantes, mais cette distance peut être adaptée en fonction du besoin de lumière de chaque espèce.

Où acheter une lampe à LED horticole pas cher ?

Nous vous conseillons de jeter un oeil du côté de Amazon. En effet, vous trouverez des produits à des tarifs très intéressant tel que cette lampe horticole.

Programmation de l’éclairage

Nous terminerons par un petit conseil complémentaire : l’achat d’une prise programmable (programmation horaire) sur laquelle la lampe sera branchée permettra d’optimiser son utilisation en l’adaptant aux besoins des plantes.

Un modèle basique fera largement l’affaire : comme celui-ci.

L’idéal serait de programmer l’éclairage deux heures chaque matin au moment du lever du soleil et chaque soir, une heure ou deux avant la tombée de la nuit. L’allumage peut également être programmé pour compenser une exposition partielle dans la journée en fonction de l’orientation.

Une activation manuelle sera utilisée lors des périodes particulièrement grises.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter ce guide d’achat sur l’éclairage LED horticole.

Encyclopédie sur l'entretien des plantes Bonsai Entretien Entretien Orchidée Plante Carnivore Planet Coconut Culture ail Plante Méditerranéenne
Plantes-Comestibles.fr : Tous droits réservés. Mentions légales.