Plante Comestible Entretien > Alchemilla vulgaris

Alchémille

Nom latin : Alchemilla vulgaris

Au sein de la famille des Rosaceae, l'alchémille commune est un spécimen de plante comestible appartenant au genre Alchemilla (Alchemille).

Description

Alchemilla vulgaris

Petite plante vivace de 10 à 30 cm, très variable, glabre ou poilue.

Feuilles rondes, assez grandes, munies d'un long pétiole, profondément échancrées à la base, découpées en 7 à 11 lobes peu profonds, dentées en scie sur tout leur pourtour, d'un vert mat, contenant souvant une goutte d'eau au centre.

Tige dressée, peu rameuse.

Feuilles supérieures bien plus petites avec des larges stipules foliacées, dentées ou incisées.

Fleurs très petites, vert-jaunâtre avec un calicule à 4 petits lobes aigus et un calice à dents aiguës plus larges, sans corolle, groupées en petits corymbes vers le sommet de la plante.

Origine de la plante

Prés, endroits herbeux.

Histoire de la plante

Au Moyen Age, la plante était dédiée à la Vierge Marie et considérée comme herbe "féminine" pour traiter les maux féminins.

Les alchimistes recueillaient autrefois la goutte de rosée située au creux des feuilles de l'alchémille et l'appelaient "rosée céleste".

Cet "Rosée céleste" faisait partie de leur quête de la pierre philosophale.

Comestibilité et usages alimentaires

Les toutes jeunes feuilles peuvent être consommées, elles ont une saveur douce, mais sont légèrement amères. Toutefois, elle est très riche en vitamine C (200 mg pour 100g de feuilles, soit 5 fois plus qu'un citron).

On la prend donc principalement en infusion (4 c à café par tasse).

Autres usages

Plante médicinale : stimule la digestion, diurétique, anti-inflammatoire.

Elle se voit beaucoup dans les parterres de fleurs et ses fleurs sont très appréciées des fleuristes.

Entretien

Pour cette plante verte, choisissez une exposition ensoleillée et mi-ombragée. Quand le temps suit son cycle habituel, sa floraison se déroulera de mai jusqu'au mois d'août. Cette plante verte renouvelle son feuillage pendant la période hivernale, son feuillage est donc caduc. L'alchémille commune s'accommode tout à fait de nos climats et pourra rester dehors pendant l’hiver.

L'alchémille commune a besoin d'une terre sableuse, limoneuse, caillouteuse, argileuse et humifère. Faites néanmoins attention au pH, il doit être neutre ou alcalin. Un sol humide ou drainé est suggéré pour cette plante verte, qui a également besoin d'un apport moyen ou important en eau. L'alchémille commune a une espérance de vie assez longue, avec quelques attentions. C'est une plante verte vivace.